Vous utilisez un navigateur obsolète !

L'affichage de la page peut être incorrect.

Pris dans les mailles du filet

Попавшие в сети

D'autres publications de cette rubrique (3)
  • Ajouter aux favoris
    Ajouter aux favoris

La réalité à petites doses

Lu par: 2111 Commentaires: 16 Cote de popularité: 40

Aujourd’hui, vous n’avez plus besoin d’acheter le journal pour connaître l’actualité. Si vous avez un ordinateur, les nouvelles viendront à vous. Vos amis partageront sans doute les titres les plus sensationnels qu’ils ont vu.

Vous lisez les sujets des news que vous ont envoyées vos amis et vous vous grattez la tête – ce n’est pas du tout assez intéressant pour être lu jusqu’au bout ! Ne vous inquiétez pas. La plupart des gens qui consultent les informations sur Internet lisent les articles à moitié. De nombreuses personnes qui partagent des news sur les réseaux sociaux n’ont même pas été jusque là !

http://www.slate.com/articles/technology/technology/2013/06/how_people_read_online_why_you_won_t_finish_this_article.html

Mais cela ne dérange personne : les réseaux sociaux sont devenus une importante source d’information pour un grand nombre de personnes. De récentes recherches menées aux Etats-Unis ont par exemple montré qu’environ 62% des répondants à une enquête (soit 6 américains sur 10) obtiennent leurs infos sur les réseaux sociaux comme Facebook et Instagram.

http://www.journalism.org/2016/05/26/news-use-across-social-media-platforms-2016

L’information que nous recevons chaque jour contribue à former nos opinions, orienter nos actions et nos attitudes envers les événements et les autres. Quel effet une information manipulée trouvée sur Internet aurait-elle sur nous ?

D’après une étude menée par le psychologue américain Robert Epstein, un service de recherche de l’échelle de Google pourrait déterminer jusqu’à 25% des résultat électoraux dans tout le pays. Une expérience menée auprès de 2150 votants indécis en Inde en 2014 a montré qu’en moyenne, l’effet du « pouvoir de manipulation du vote » (VMP) touchait 24% des votants et dans certains groupes, 72% !

http://www.wired.com/2015/08/googles-search-algorithm-steal-presidency

Dans cette perspective, nous devrions garder en mémoire les mots éternels d’Anton Checkhov (1860-1904), qui dit : « Si vous dites au premier acte qu’il y a un fusil accroché au mur, au dernier acte, il doit absolument avoir disparu ».

La nouvelle section de Facebook a été décrite comme un simple système automatisé d’affichage de news tendance. Considérant les centaines de millions d’utilisateurs du site, cette petite section possède plus de lecteurs potentiels que n’importe quel média. Et il y a peu, il a été révélé que non seulement le système est manipulé mais qu’il est également biaisé ! Une rédactrice travaillant à trois quart temps ne reprenait pas certaines news simplement parce qu’elle ne les appréciait pas et en promouvait d’autres, plus en accord avec ses idées politiques. Et le rédacteur qui prenait la suite faisait exactement la même chose mais n’avait pas forcément les mêmes idées. De plus, certaines sources étaient considérées comme non fiables et indignes d’attention pour les mêmes raisons, et, enfin, des infos étaient considérées comme non pertinentes si elles ne provenaient pas d’un média que le rédacteur appréciait.

http://gizmodo.com/former-facebook-workers-we-routinely-suppressed-conser-1775461006

Dans ce cas, il n’y avait aucun but stratégique à ces manipulations – Chacun agissait simplement en fonction de ses goûts, sans penser aux conséquences.

Dr.Web recommande :

  • Ne fondez pas vos opinions sur des articles que vous avez lu- au mieux- à moitié. Si vous avez décidé de vous intéresser à un sujet, étudiez-le complètement. En d’autres termes, cherchez différentes sources d’information sur ce thème et comparez les faits.
  • Ne faites pas une confiance aveugle aux posts sur les réseaux sociaux, même s’ils ont recueilli beaucoup de reposts ou de « j’aime ». Diversifiez vos sources.
  • Lorsque vous recherchez de l’information, essayez de ne pas vous fier à vos a priori. C’est le meilleur moyen d’être manipulé.

Evaluez les publications et recevez des Dr.Webonus ! (1 voix = 1 Dr.Webonus)

Authentifiez-vous et recevez 10 Dr.Webonus pour un lien vers une publication du projet dans un réseau social.

[Twitter]

En raison de limitations techniques liées aux réseaux sociaux Vk et Facebook, nous ne pouvons malheureusement pas vous offrir de DrWebonus. Mais vous pouvez partager gratuitement le lien vers cette publication.

Nous apprécions vos commentaires

10 Dr.Webonus pour un commentaire publié le jour de la sortie d’une news ou 1 Dr.Webonus un autre jour. Les commentaires sont automatiquement publiés et modérés après. Règles de commentaires de news sur le site de Doctor Web.

Pour laisser un commentaire, vous devez accéder au site via votre compte sur le site de Doctor Web. Si vous n'avez pas de compte, vous pouvez le créer.

Commentaires des utilisateurs