Vous utilisez un navigateur obsolète !

L'affichage de la page peut être incorrect.

Persona (non) grata

Persona (non) grata

D'autres publications de cette rubrique (10)
  • Ajouter aux favoris
    Ajouter aux favoris

Il existe une demande pour toutes vos demandes

Lu par: 1553 Commentaires: 4 Cote de popularité: 9

Sans doute la plupart des lecteurs du projet «Lumières sur la sécurité" ont déjà fait face à la situation suivante. Il suffit de faire une recherche sur un moteur de recherche, et tout de suite, votre navigateur affiche des publicités liées au produit que vous venez de chercher. Ou, par exemple, après avoir recherché un produit sur un site, vous le quittez, et des publicités pour ce type de produits s’affichent sur d'autres sites web que vous consultez. Et cela alors que vous avez quitté le premier site il y a deux minutes au maximum. Cela signifie que des informations sur votre demande de recherche ont déjà été liées à votre ordinateur et ont déjà été vendues / transmises à des tiers.


Les développeurs de logiciels (gratuits ainsi que payants), non seulement récoltent beaucoup d'informations des ordinateurs sur lesquels leurs programmes sont installés, mais ils vendent les informations recueillies à d'autres sociétés. Les mêmes approches sont utilisées par des moteurs de recherche ainsi que par beaucoup de sites proposant des espaces personnels aux utilisateurs.

Bien sûr, cela se fait de manière anonyme et à des fins marketing.

Mais il existe également une catégorie d'entreprises qui a toujours accès à toutes les informations transmises en clair de votre ordinateur, c'est votre fournisseur Internet.

Les FAI s’intéressent depuis longtemps à cela, car c'est via les FAI que toutes les informations transitent avant d'être vendues par d’autres sociétés !

Le Sénat américain a voté l'abolition des règles de confidentialité obligeant les fournisseurs américains à demander l'autorisation du client pour utiliser, partager ou vendre des informations confidentielles aux sociétés de publicités ou à d'autres sociétés.

Cette disposition a été approuvée en octobre 2016 par la Commission fédérale des communications des États-Unis (Federal Communications Commission, FCC), sous l’administration de Barak Obama. Auparavant, les règles exigeaient que des sociétés telles que Comcast, Verizon et AT & T obtiennent d'abord un consentement de l'utilisateur avant d'utiliser ou d'échanger leurs informations confidentielles dont l'historique de navigation, les données des applications mobiles, des clients email, des chats en ligne etc. Cette politique a provoqué la résistance des fournisseurs en raison du fait que cela pouvait compliquer la « monétisation » des informations personnelles des utilisateurs.

http://www.securitylab.ru/news/485664.php

Selon les fournisseurs, la diffusion d'informations sur les requêtes dans les moteurs de recherche ne peut nuire aux utilisateurs. Ainsi, toute l'activité de l'internaute dans le réseau, grâce aux FAI, devient désormais disponible pour toutes sortes d'entreprises.

Beaucoup d'utilisateur sont déjà habitués à utiliser dans leurs navigateurs différents bloqueurs qui empêchent les scripts spécialisés d'aspirer des informations. Mais le projet de loi décrit ci-dessus peut contourner ces mesures de protections. Même si vous désactivez les « cookies », si vous avez interdit l'exécution de scripts sur les pages consultées ou que vous avez pris également d'autres mesures de sécurité contre la collecte d'informations dans les navigateurs, toutes vos demandes dans les moteurs de recherches sont transmises via les réseaux de FAI de la même manière que vos données personnelles. Et le FAI sait mieux depuis quelle machine les données ont été transmises.

Dr.Web recommande :

  1. Dans le monde virtuel, c'est une illusion de penser que l'on peut rester anonyme. L'anonymat sur le net est un mythe, qui, lui aussi, est très bien vendu !
  2. Aujourd'hui l'installation d'un antivirus ne suffira pas à assurer la protection des données. Même si vous n’avez aucun malware sur votre ordinateur, vous ne pouvez pas être certain que l'on n'aspire pas vos données. Et ce n'est pas l'Etat qui le fait, qui en fait ne s’intéresse pas aux données des gens qui respectent la loi.
  3. Toutes vos activités sur le réseau, y compris un clic sur un lien de publicité, peut entraîner une vente des données vous concernant. Nous tenons à vous rappeler que parmi les sites qui figurent dans les publicités, il y a beaucoup de ressources frauduleuses.
  4. Avant tout, il faut être très prudent dans tout ce qui concerne la protection de vos données. Il est facile de publier des informations sur Internet, des photos de votre nouvelle voiture ou de votre Smartphone, ou d'annoncer que vous partez en vacances. Mais il sera bien plus difficile de retirer les informations publiées. Souhaitez-vous que des malfaiteurs puissent suivre la courbe de vos dépenses et donc de vos revenus ?
  5. Doctor Web ne vend pas les données des utilisateurs et des titulaires de comptes sur ses sites. Dans notre travail, nous sommes guidés par la Politique de confidentialité, dont le lien est affiché en bas de chaque page de notre site. Ceux qui n'acceptent pas les termes de notre politique de confidentialité peuvent à tout moment arrêter d'utiliser nos services.

Evaluez les publications et recevez des Dr.Webonus ! (1 voix = 1 Dr.Webonus)

Authentifiez-vous et recevez 10 Dr.Webonus pour un lien vers une publication du projet dans un réseau social.

[Twitter]

En raison de limitations techniques liées aux réseaux sociaux Vk et Facebook, nous ne pouvons malheureusement pas vous offrir de DrWebonus. Mais vous pouvez partager gratuitement le lien vers cette publication.

Nous apprécions vos commentaires

10 Dr.Webonus pour un commentaire publié le jour de la sortie d’une news ou 1 Dr.Webonus un autre jour. Les commentaires sont automatiquement publiés et modérés après. Règles de commentaires de news sur le site de Doctor Web.

Pour laisser un commentaire, vous devez accéder au site via votre compte sur le site de Doctor Web. Si vous n'avez pas de compte, vous pouvez le créer.

Commentaires des utilisateurs