Vous utilisez un navigateur obsolète !

L'affichage de la page peut être incorrect.

  • Ajouter aux favoris
    Ajouter aux favoris

Toutes les marches sont enregistrées

Lu par: 1605 Commentaires: 4 Cote de popularité: 9

Chaque utilisateur de services Internet, qu'il le veuille ou non, doit s'habituer à une idée simple : tout ce qui est envoyé sur la toile peut être dévoilé tôt ou tard. Même si l'utilisateur ne transmet pas d'information de manière explicite, il laisse des traces, par le simple fait de ses mouvements sur les "autoroutes de l'information ", comme l'Internet était appelé au début de son existence. Par conséquent, sur Internet, il est préférable de partager uniquement les informations dont la fuite ou la perte éventuelle ne vous dérange pas.

Un certain Artem Vaulin a été arrêté en Ukraine sur demande du gouvernement des États-Unis et sur le territoire polonais, il attend son extradition vers les États-Unis. Suspecté d’être en possession de KickassTorrents (KAT), un des plus grands services torrent dans le monde, il a essayé de masquer ses liens avec le site et d'éviter tout geste pouvant évoquer des soupçons. Finalement, cependant, il a été considéré comme responsable du site parce qu'il s'est authentifié depuis une adresse IP sur la page des fans de KAT sur Facebook et a effectué un achat sur iTunes depuis la même adresse. Les sociétés Apple et Facebook ont signalé ces mouvements aux autorités.

https://torrentfreak.com/feds-seize-kickasstorrents-domains-charge-owner-160720

L'ironie de la situation est que l'arrestation de cette personne suspectée d'avoir violé la loi relative aux droits de la propriété intellectuelle a été rendue possible en partie à cause de l'achat tout à fait légitime que cet homme a effectué sur le service officiel d'Apple. Ce simple fait, ainsi que de nombreuses traces laissées par cette personne sur Internet ont aidé les enquêteurs à dévoiler des liens entre l'acheteur et le propriétaire du torrent, pour repérer ce monsieur présumé criminel. Tout le monde sait que les titulaires de droits aux États-Unis poursuivent ceux qui violent leurs droits de manière assez ferme.

Bon - aurait pu dire le personnage du film " L’avocat du diable ". - Les propriétaires de services Internet ont toutes les informations possibles sur leurs utilisateurs, et la police est en mesure de leur demander légalement ces informations.

En exploitant des fonctionnalités non déclarées du réseau Facebook, n'importe qui peut espionner ses " amis " et déterminer avec précision quand une personne se réveille, quand elle se couche, à quel moment elle est devant son ordi et quand elle parle au téléphone, si cette personne utilise le réseau social pendant les heures de travail ou pas, et dans certains cas, il est possible de déterminer quels amis communiquent entre eux plus que les autres.

https://defaultnamehere.tumblr.com/post/139351766005/graphing-when-your-facebook-friends-are-awake

Mais ce n'est pas tout. Grâce à un projet pilote lancé en Australie appelé Tinder Social et qui propose une nouvelle approche de service mobile de rencontre rapide, il est possible, après un certain nombre de manipulations, d'obtenir un accès aux comptes de vos amis sur Facebook, et notamment, d'avoir un accès aux informations qu'ils postent. Il est à noter que dans Tinder, ceci n'est pas envisagé comme une menace à la sécurité mais comme une fonction à accepter avant l'utilisation. Le chercheur n'a pas pu vérifier s'il en est de même pour d'autres pays, notamment pour les Etats-Unis, où le projet est déjà mis en place. Mais en Australie, ce service est activé par défaut chez les utilisateurs Tinder, dont la plupart l'ignorent. Cela ouvre de grandes opportunités pour les criminels.

https://defaultnamehere.tumblr.com/post/147747146865/stalking-your-facebook-friends-on-tinder?gags=gabes

Dr.Web recommande :

  • L'anonymat absolu sur Internet est un mythe. Surveiller une personne sur le réseau n'est qu'une question de temps. Toutes vos actions sont enregistrées et analysées. Vos données peuvent être utilisées avec des conséquences désagréables pour vous, y compris lorsque cela arrive à cause de la négligence ou de la curiosité d'autres personnes. Nous ne pouvons pas exclure la possibilité que vos données puissent être utilisées un jour pour vous nuire.
  • Utilisez l’extension gratuite pour les navigateurs Dr.Web LinkChecker . Cela vous protégera contre une partie des services récoltant des informations analytiques. Parmi les fonctionnalités de l'extension, vous trouverez les suivantes : le blocage des compteurs de la mesure de l'audience d'un site Web (également appelée Web analytics), des modules publicitaires flash et des modules de réseaux sociaux. Tous ces outils peuvent enregistrer et traiter les informations provenant de votre part. Faites attention : Les paramètres par défaut définissent un niveau moyen de blocage du contenu. Si vous souhaitez augmenter le niveau de sécurité, choisissez le mode « paranoïde ».

#drweb

Evaluez les publications et recevez des Dr.Webonus ! (1 voix = 1 Dr.Webonus)

Authentifiez-vous et recevez 10 Dr.Webonus pour un lien vers une publication du projet dans un réseau social.

[Twitter]

En raison de limitations techniques liées aux réseaux sociaux Vk et Facebook, nous ne pouvons malheureusement pas vous offrir de DrWebonus. Mais vous pouvez partager gratuitement le lien vers cette publication.

Nous apprécions vos commentaires

10 Dr.Webonus pour un commentaire publié le jour de la sortie d’une news ou 1 Dr.Webonus un autre jour. Les commentaires sont automatiquement publiés et modérés après. Règles de commentaires de news sur le site de Doctor Web.

Pour laisser un commentaire, vous devez accéder au site via votre compte sur le site de Doctor Web. Si vous n'avez pas de compte, vous pouvez le créer.

Commentaires des utilisateurs