Vous utilisez un navigateur obsolète !

L'affichage de la page peut être incorrect.

Matière à penser

Информация к размышлению

D'autres publications de cette rubrique (10)
  • Ajouter aux favoris
    Ajouter aux favoris

Les antivirus gratuits, bonne ou mauvaise chose ?

Lu par: 9026 Commentaires: 3 Cote de popularité: 2

mercredi 1 septembre 2021

Ce sujet génère sans doute depuis très longtemps de nombreuses opinions. En tant qu’éditeur, nous avons décidé de nous poser la question.

Comme pour beaucoup d’autres logiciels, dans les barres de recherche, « antivirus » apparaît souvent avec la mention « téléchargement gratuit ». La volonté de nombreux utilisateurs d’éviter des dépenses « inutiles » tout en ayant le logiciel qu’ils souhaitent relève de plusieurs facteurs, depuis la conviction que tous les logiciels devraient être gratuits jusqu’à la réticence à dépenser du temps et de l’argent pour chercher, acheter un produit et enregistrer la licence. Dans le cas des antivirus, il y a un autre aspect : un antivirus n’est pas un jeu ni un logiciel bureautique, et dans l’opinion de nombreux utilisateurs, il est « passif » et n’apporte rien. Dans ce cas, pourquoi l’acheter ? Voyons cela.

#drweb

Les antivirus gratuits vus du côté des développeurs

Pourquoi un développeur voudrait-il que son antivirus soit gratuit ? Il pourrait sembler évident qu’un produit distribué gratuitement ne rapporte aucun revenu. Mais, si c’était réellement le cas, les antivirus gratuits n’existeraient pas. Ils ne produisent en effet aucun revenu direct, mais ils peuvent rapporter de l’argent indirectement :

  1. Via la publicité pour la marque. La diffusion massive d’un antivirus gratuit fait qu’il est connu et que les utilisateurs s’intéressent à sa version payante.
  2. Via les publicités. Souvent, les antivirus gratuits affichent des annonces (relativement intempestives), directement sur l’interface du logiciel ou sous forme de pop-ups. Par ailleurs, ce système peut lui-même impliquer des risques. Suivre des liens dans les pubs ou télécharger quelque chose peut entraîner une infection du système (no comment…). Il est donc recommandé aux utilisateurs qui en ont marre des publicités de télécharger la version payante.
  3. Via les données des utilisateurs. Certains éditeurs considèrent qu’ils ont le droit de recueillir et surtout d’utiliser comme bon leur semble les données des utilisateurs, ceci incluant le fait de les partager avec des tierces parties, les conséquences pouvant être multiples et problématiques pour lesdits utilisateurs.

Ces pratiques sont justifiées par les coûts de développement des antivirus (gratuits), et ces coûts sont élevés. D’année en année, les équipes de développement des antivirus s’étoffent. De plus, il est important que l’antivirus gratuit d’un éditeur ne rentre pas en concurrence avec les produits payants de la même marque. C’est pourquoi, en règle générale, les outils de sécurité gratuits possèdent des fonctionnalités réduites. Et sans le dire trop fort, ce n’est pas complètement juste pour les utilisateurs parce que les ordinateurs ne devraient pas être à moitié protégés. Soit la protection y est, soit elle n’y est pas. A moins que les consommateurs en soient pleinement informés.

Les antivirus gratuits vus du côté de l’utilisateur

Il arrive que les utilisateurs accordent plus d’importance au fait de se sentir sécurisé qu’au fait d’être réellement protégés. Ils ont un antivirus, donc tout va bien.

En échange de ce sentiment de sécurité, ils sont prêts à supporter les publicités et l’absence de certaines fonctionnalités qui ne sont pas très claires pour eux, dans bien des cas, ainsi que l’ouverture inopinée de l’interface de l’antivirus ou le fait que la façon de supprimer l’antivirus ne soit pas claire du tout.

Les solutions antivirus gratuites sont elles aussi en concurrence (comme les payantes). Des spécialistes réalisent des tests comparatifs et donnent des classements, ce qui donne la possibilité aux utilisateurs de choisir le meilleur d’après eux, ce qui les rassure. Jusqu’à ce que quelque chose tourne mal.

La caractéristique de la plupart des antivirus gratuits est qu’ils n’offrent pas de support technique « direct ». Là où l’utilisateur d’un produit payant pourra contacter directement le support de l’éditeur si l’antivirus s’est comporté de manière inapropriée, s’il a manqué une menace ou au contraire fait un faux positif, ou s’il a perturbé le fonctionnement de la machine, l’utilisateur d’un produit gratuit devra bien souvent trouver la réponse sur un forum, un FAQ, ou en tous cas, sans pouvoir adresser un email ou parler à un technicien. Dans le pire des cas, il devra appeler une société informatique externe pour régler son problème.

Donc finalement, un antivirus gratuit peut s’avérer ne pas l’être réellement, ou disons plutôt entraîner des « coûts collatéraux », notamment en cas d’attaque particulièrement sophistiquée ou de problèmes dans son fonctionnement. Et l’on peut se demander si ces coûts ne peuvent pas parfois excéder le prix d’une licence.

#drweb

Fonctionnalités des antivirus gratuits

Pour en revenir au sujet des fonctionnalités simplifiées des antivirus gratuits, soulignons un point important. Etant données la variété et la sophistication des menaces informatiques actuelles, les outils de protection devraient embarquer les éléments suivants :

  • Un antivirus au sens traditionnel du terme (des bases de données virales et la capacité à identifier des malwares en utilisant les signatures).
  • De la protection préventive utilisant l’analyse comportementale pour détecter les menaces encore inconnues des bases virales et qui agissent en temps réel.
  • Un antispam pour contrer les publicités intempestives et les messages contenant des liens et des fichiers vérolés.
  • Une technologie de protection qui empêche l’exploitation par les cybercriminels des potentielles vulnérabilités des logiciels installés sur l’ordinateur.
  • Des composants spécifiquement dédiés à la protection contre les ransomwares (qui représentent les menaces les plus répandues depuis plusieurs années).
  • Un Contrôle parental, ou un Contrôle “du bureau” permettant de limiter une utilisation soit trop intensive, soit risquée, d’Internet, et qui alerte les utilisateurs sur les sites non recommandés, et empêche les modifications et/ou la suppression des données sur la machine.

Non seulement installés mais correctement configurés, ces éléments peuvent transformer l’illusion d’être en sécurité en protection réelle, notamment pour l’OS Windows, y compris les versions qui ne sont plus supportées par Microsoft, comme Windows XP. De manière logique, ces versions ne sont pas prises en compte par les antivirus gratuits (notons entre parenthèses que l’absence de menaces pour les autres OS, macOS, Linux ou Android relève de la pure illusion, même si Windows reste la cible n°1 des pirates).

Vous trouverez souvent ce type de conseil sur Internet : si vous ne pouvez pas installer un antivirus payant, téléchargez au moins un produit gratuit. Bien sûr, vous serez plus en sécurité avec que sans, mais néanmoins, un antivirus gratuit ne vous fournira pas une protection aussi complète qu’un produit payant, mis à jour très régulièrement et accompagné d’un support technique.

#antivirus #anti-virus #free_anti-virus #security #malware #myth #Dr.Web_technologies

Le projet Lumières sur la sécurité recommande

  1. Chaque utilisateur fait ses choix en fonction de ses intérêts et de sa connaissance des dangers cyber. Nous pensons qu’il est important de s’informer sur ces dangers.

  2. Bien entendu, nous recommandons de prendre un antivirus payant. Chez Doctor Web, il n’y a pas d’antivirus gratuit. Mais il y a un utilitaire gratuit, Dr.Web CureIt! Ce n’est pas un produit de protection permanente et il ne remplace en aucun cas un antivirus, mais il permet aux utilisateurs de scanner leur système n’importe quand et de le traiter si l’utilitaire détecte des menaces.

    #drweb

  3. Cet outil n’est pas présenté comme la panacée, parce que depuis longtemps, nous nous efforçons d’informer les utilisateurs et de leur démontrer qu’il vaut mieux ne pas regretter d’avoir dépensé un peu d’argent pour avoir une solution de protection complète et fiable.

[Twitter]

Nous apprécions vos commentaires

Pour laisser un commentaire, vous devez accéder au site via votre compte sur le site de Doctor Web. Si vous n'avez pas de compte, vous pouvez le créer.

Commentaires des utilisateurs