Vous utilisez un navigateur obsolète !

L'affichage de la page peut être incorrect.

La prévention des risques

Правила гигиены

D'autres publications de cette rubrique (56)
  • Ajouter aux favoris
    Ajouter aux favoris

Ce qu’Internet dit de nous

Lu par: 8035 Commentaires: 1 Cote de popularité: 1

jeudi 18 novembre 2021

Internet peut être un endroit dangereux et dans tous les articles de ce blog, nous vous donnons des recommandations pour être le plus sécurisé possible sur le « World Wide Web ». Nous parlons du fait qu’utiliser un antivirus est primordial, tout comme changer fréquemment ses mots de passe ; Nous donnons des conseils pour éviter de tomber dans les pièges du phishing etc. Aujourd’hui, nous allons parler des traces que nous laissons sur la toile.

#drweb

Nous n’y pensons même plus tellement c’est commun, mais nous donnons beaucoup d’informations personnelles sur le Web, notamment sur les réseaux sociaux. Inscrivez-vous sur un de ces sites et vous donnerez vos nom, prénom, date de naissance, ville, parcours scolaire, liste d’amis etc. Il devient donc assez facilement possible de vous localiser géographiquement, mais surtout de mener une enquête sur votre vie, grâce, par exemple au lycée que vous avez mentionné, à votre travail actuel, à vos hobbies etc.

De plus, les photos que nous publions peuvent en dire long sur nous. Par exemple, vous passez un moment avec des amis chez vous et immportalisez ce moment par une photo, que vous publiez, sans masquer l’endroit où a été prise la photo. Tout le monde peut ainsi potentiellement trouver votre adresse. Dans cet exemple, grâce à une seule photo, il est possible de recueillir plusieurs informations, qui a rencontré qui, où et quand. Et l’environnement autour de vous sur la photo peut également en dire long sur votre manière de vivre.

Et toutes ces infos peuvent intéresser les cyber harceleurs.

Comment nos données sont-elles divulguées ?

En analysant un compte de réseaux social, on peut en apprendre beaucoup sur vous, via vos publications, vos amis, vos « followers », et encore plus si vous êtes sur plusieurs réseaux différents.

Si vous avez une passion, vous aurez sans doute un jour posté une question sur un forum, ou échangé avec des personnes qui partagent cette passion, vous aurez peut-être publié une photo de vous en train de pratiquer cette passion, vous suivrez des groupes sur Facebook. En tapant votre pseudo sur un moteur de recherche, il est possible que des dizaines de pages s’affichent, permettant à quelqu’un d’aggréger de multiples informations sur vous.

Parfois, les professionnels arrivent même à trouver des passeports, des déclarations d’impôts et d’autres documents hautement confidentiels.

L’OSINT, Open Source INTelligence, ou « Renseignement de Source Ouverte » constitue en un ensemble d’outils permettant de savoir quelles informations sont exposées et potentiellement exploitables par des tiers. Ils permettent notamment d’établir une cartographie de l’empreinte numérique d’une personne ou d’automatiser la collecte de données et bien d’autres fonctions. L’OSINT peut être utilisé par les entreprises pour comprendre quelles informations sont exposées et protéger ces informations, ainsi que par les services de renseignement ou de police, mais, comme souvent dans le domaine de la sécurité, ces outils peuvent aussi être utilisés par les cybercriminels.

Pour apprendre quelque chose sur une personne, un « chercheur » ira donc explorer les données accessibles depuis des sources ouvertes, c’est-à-dire tout ce qui est public sur Internet.

Le cyber harcèlement est un phénomène plus courant qu’on ne le croit, qui touche de nombreuses catégories de personnes. Plus généralement, tout le monde est concerné par les traces qu’il laisse sur le Net.

Le projet Lumières sur la sécurité recommande

  • Masquez la localisation sur les photos que vous publiez
  • Supprimez les meta données sur les photos pour éviter que quelqu’un trouve avec quel appareil vous les avez prises
  • Privilégiez les discussions privées aux commentaires publics sur les réseaux
  • Restez vigilant sur les sites que vous visitez, certains demanderont trop d’informations personnelles qui ne sont pas nécessaires
  • Utilisez différents pseudos sur Internet, il sera plus difficile de vous retrouver
  • Passez votre profil en mode Privé si le site le permet
  • Paramétrez vos réseaux sociaux en restreignant au maximum l’accès à vos données

#security #cybercrime #names #location_tracking #personal_data #privacy #surveillance #social_networks #terminology

[Twitter]

Nous apprécions vos commentaires

Pour laisser un commentaire, vous devez accéder au site via votre compte sur le site de Doctor Web. Si vous n'avez pas de compte, vous pouvez le créer.

Commentaires des utilisateurs